Maxime Chattam – Le Signal (Audiolivre)

J’ai succombé à l’offre d’abonnement d’Audible qui permet de recevoir un premier audio livre gratuitement. J’ai rapidement fait mon choix et ai choisi Le Signal de Monsieur Chattam. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un de ses livres, malheureusement trop déçue par ses derniers thrillers, j’ai donc pensé donner à monsieur Chattam une nouvelle chance. En effet, je trouve ses derniers ouvrages répétitifs, moins travaillés et surtout, sans suspense. Les schémas sont tout le temps les mêmes, il suffit d’en avoir lu plusieurs pour deviner la fin avant la moitié du roman.

Mais quel plaisir de retrouver la plume fantastique (de genre fantastique j’entends) de Maxime Chattam ! J’avais adoré Le Cinquième Règne et j’ai retrouvé un petit peu cet univers grâce au Signal. Ce n’était pas non plus, sans me rappeler Stephen King et ses épopées adolescentes horrifique, telle Ça

Dans le signal, nous passons d’un point de vue d’adolescents à celui d’un père ou d’une mère de famille, à celui de l’inspecteur méticuleux, à la toute nouvelle inspectrice, à la victime…
Les personnages sont plutôt bien travaillés, quoi qu’un peu caricaturés à mon goût, comme souvent dans les derniers Chattam. Je regrette que la famille principale et les adolescents soient mieux travaillés que le reste des personnages sur qui on en sait trop peu.

Le style est chargé, comme chaque Chattam mais allez savoir, en audio livre, cela ne m’a pas choqué. Certains passages auraient, à mon sens, mérité d’être écourtés, Chattam a insisté sur des passages que je n’ai pas jugé le méritant et qui je pense étais là pour nous perdre sous un flot de détails supperflus.

Le scénario est intéressant, il n’y a pas de grandes surprises, mais j’ai beaucoup aimé le dévoilement progressif. 

Écouter un livre, c’est très agréable et vraiment, je ne pensais pas que j’allais apprécier l’expérience. Quel plaisir de pouvoir continuer son livre dans le bus, en marchant dans la rue, dans le métro, en tapissant, en cuisinant, vraiment, j’ai découvert une nouvelle manière de découvrir un livre et je ne le regrette pas. Je pense que cette expérience est une grande réussite surtout grâce à Julien Chatelet, le lecteur. Sa voix est basse, il interprète extrêmement bien les différents personnages sans sur jouer. À chacune de ses pauses, j’étais en haleine. 
Si vous cherchez une bonne raison de vous laisser tenter, choisissez Julien Chatelet.

Pour conclure, l’histoire est sympa, sans péter trois pattes à un canard non plus, les personnages restent fidèles à eux-mêmes et évoluent au fil des pages et il est assez difficile de lâcher l’écoute (et non la lecture cette fois-ci) . On notera seulement certaines longueurs, un manque d’originalité certain et un travail des personnages qui aurait put être plus égal. 
Cependant, je mets Le Signal dans la catégorie des bons livres, qu’il fait bon offrir, ou s’offrir.
J’oubliais ! Amateur de gore, courrez-y, sinon, passez votre chemin !

Personnages : 2,5/4
Style : 3/4 
Additivité : 3/4
Scénario : 3/4
Originalité : 2,5/4

Le Signal, Maxime Chattam : 14/20

-PLUME DE CRIME-


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s